Retour sur la participation d’EXIA au programme de mentorat « Femmes en TI » de l’AQT

by Admin in Nouvelles

Au printemps 2016, la direction d’EXIA s’est engagée dans un programme de mentorat ciblé destiné aux femmes dirigeantes en TI. EXIA voulait ainsi renforcer sa culture fondée sur le respect, la confiance et l’engagement mutuel par une participation à un parcours de prise de conscience, de développement des compétences et des connaissances. Aujourd’hui, la voie est tracée pour le développement de carrières enrichissantes pour les femmes au sein d’EXIA.

Le programme « Femmes en TI » en un coup d’œil

Début : 6 avril 2016

Fin : 26 avril 2017, soirée de clôture

Mentorée : Patricia Bonnel, vice-présidente Opérations, EXIA

Gestionnaire : Éric Bélanger, président, EXIA

Mentor désigné : Benjamin Desmarais, président, Fibrenoire

Durée : 12 mois

Sélection des mentorées en chiffres :

  • 400 femmes ont été consultées afin de participer à la cueillette d’information et à la définition du modèle de mentorat optimal;
  • 30 femmes ont participé aux groupes de discussion;
  • 12 femmes ont été sélectionnées pour être mentorées.


Objectif général du programme :

L’objectif était de permettre aux femmes œuvrant en TIC d’accéder à des fonctions supérieures au sein des organisations et de les appuyer dans leur désir d’entrepreneuriat, contribuant ainsi à leur avancement économique.

 

Les retombées selon Patricia Bonnel

« Par son écoute attentive et ses nombreuses questions, Benjamin a su m’amener à cibler ce qui était important pour moi et à déterminer quels objectifs je souhaitais atteindre. Il m’a, en outre, fourni des outils qui m’ont aidée dans ma réflexion. Le mentorat m’a permis d’améliorer ma confiance et de confirmer les choses qui étaient vraiment importantes pour moi telles que l’équilibre entre le travail et ma vie de famille. Je conseille à tout le monde d’entreprendre ce type de démarche et je suis certaine qu’elle bénéficie non seulement aux mentorées, mais aussi aux mentors en exposant davantage aux dirigeants quels sont les besoins des professionnels et ce qui peut être mis en œuvre pour les attirer et les garder. Notre industrie doit se renouveler pour attirer plus de femmes et s’adapter à la réalité des parents qui ont de jeunes familles ou des parents vieillissants. Il faut penser flexibilité, aménagement des horaires et, lorsque cela est possible, télétravail. »

 

Les retombées selon Éric Bélanger

« S’améliorer constamment » est une des 3 valeurs fondatrices d’EXIA et nous y travaillons avec acharnement. Pour atteindre nos objectifs de croissance, il est primordial pour nous d’attirer et de retenir les meilleurs talents. Participer à un tel programme a permis à notre entreprise de confirmer quels sont les critères faisant de nous un employeur de choix.  Nous en tirons déjà des enseignements sur l’importance de respecter et de renforcer nos démarches et politiques visant l’équilibre travail-famille. En 2017, beaucoup de femmes sont encore pénalisées dans l’obtention de certains postes dont les horaires non flexibles sont trop contraignants et limitent leur possibilité d’avancement. Nous souhaitons donner une chance égale à tous. »

 

Quelques bonnes raisons de s’impliquer dans ce type de démarche pour les entreprises.

Voici quelques-uns des obstacles qui ont orienté les processus d’encadrement et la sélection des participantes et participants :

  • 25 % des femmes considèrent que la conciliation travail-famille est un obstacle (28 % pour les hommes)
  • 18 % des femmes identifient des lacunes dans leurs compétences/connaissances comme étant un obstacle (19 % pour les hommes)
  • 15 % d’entre elles soulignent que la culture de l’entreprise est un frein (18 % pour les hommes)
  • 10 % des femmes considèrent que le favoritisme/discrimination les affecte.

Chez EXIA nous visons le bien-être de nos professionnelles et professionnels au sein d’un milieu valorisant (lien http://exia.ca/carrieres/#valeurs)

Comments are closed.