Technologie infonuagique: savez-vous bien faire la différence entre les termes SaaS, PaaS et IaaS?

by EXIA Blog in Nouvelles

La technologie infonuagique a grandement changé la façon d’utiliser et de gérer les infrastructures informatiques en entreprise. Cette nouvelle réalité offre une variété considérable d’options qui comportent bon nombre d’avantages autant pour les employés que pour les décideurs des organisations d’aujourd’hui. De façon générale, chaque modèle possède ses propres caractéristiques, fonctionnalités et il est donc crucial pour les organisations de bien comprendre les différences entre chaque option.

L’approche logiciel en tant que service (SaaS / Software as a Service) permet de réduire les coûts liés à l’utilisation du logiciel autant au niveau de l’installation du produit que de la gestion et des mises à jour requises. La grande majorité de ces applications s’exécute directement via le navigateur web et ne nécessite aucun téléchargement/installation de la part du client, permettant d’en simplifier leur utilisation. Les frais de service sont très souvent payables sous forme d’un abonnement (qu’il soit mensuel ou annuel) contrairement à l’achat d’un logiciel tangible traditionnel rentabilisé à plus long terme et souvent valide à vie. La réalité et les besoins des organisations sont souvent changeants dans le temps et l’utilisation des SaaS permet de se tourner rapidement vers d’autres logiciels mieux adaptés aux besoins présents sans devoir réinjecter des fonds importants permettant ainsi des économies pour les entreprises. Le temps de déploiement très faible et des coûts moindres font partie des avantages qui justifient leur utilisation. Voici quelques exemples d’outils offerts en tant que SaaS: logiciels de conférence à distance, gestion de documents, agendas en ligne ou même le programme de messagerie qu’on retrouve couramment en entreprise.

Experts Analytiques Formation Entreprise Montreal

Apparue vers 2006, la technologie plate-forme en tant que service (PaaS / Platform as a Service) est principalement destinée aux entreprises et exploite la puissance de stockage des serveurs informatiques. Avec cette approche, on maintient le plein contrôle sur toutes les applications alors que le fournisseur d’infonuagique prend en charge le maintien de la plate-forme d’exécution des applications. Ce genre d’outil offre un environnement d’exécution rapide tout en laissant le plein contrôle sur l’installation et la configuration des applications. Google apps, Openshift ou même Dropbox sont de bons exemples de PaaS. Les créateurs d’applications privilégient cet outil car il permet d’avoir accès à un cadre et de faciliter les tâches au niveau du développement. Dans une dynamique de collaboration, ce type de plate-forme favorise le travail d’équipe et permet d’optimiser le partage de l’information entre les membres du groupe comme c’est le cas lorsque plusieurs développeurs travaillent sur un projet commun ou que le client cherche à valider l’état d’avancement de son projet.

Exia Entreprise Formation BI

Continuons maintenant avec les infrastructures en tant que service (IaaS / Infrastructure as a Service). D’un côté, l’entreprise gère tous les logiciels applicatifs alors que le fournisseur s’occupe de prendre en charge le matériel. En d’autres mots, l’entreprise dispose d’un abonnement payant pour une infrastructure informatique (réseau, serveurs, stockage, sauvegarde) qui se trouve physiquement chez le fournisseur et qui est utilisée de façon virtuelle. Les éditeurs de logiciels, par exemple, ont maintenant l’option de louer des infrastructures dans le but d’héberger l’offre SaaS. La compatibilité des services de stockage ou même la sécurité des machines virtuelles ainsi que celle des données peuvent faire partie des défis qui viennent avec l’utilisation des IaaS. Microsoft Azure est un excellent exemple de fournisseur qui se positionne aussi comme leader dans ce domaine arrivant à recruter chaque mois plus de 120 000 nouveaux clients abonnés. Pour certaines organisations, le fait de transformer des investissements en contrats de location peut aussi devenir un avantage intéressant si on accorde de l’importance à la dynamique de coûts. Ainsi, les dépenses à court terme sont bien moins importantes et libèrent des fonds pour le développement d’autres projets prioritaires dans l’entreprise. Habituellement, les frais de services sont basés sur l’utilisation réelle, ce qui permet un contrôle bien précis des coûts. Alors pourquoi acheter du matériel dispendieux quand on peut utiliser du matériel virtuel beaucoup moins cher et souvent bien plus simple à gérer?

Consultant Intelligence Daffaires Exia

Peu importe quelle option vous décidez de choisir, la décision de migrer vers le Cloud est la bonne chose à faire car cette technologie représente la solution. Les entreprises et les décideurs doivent être bien informés des options qui s’offrent à eux pour maximiser leur productivité et la rentabilité de leurs investissements.

Strategie Entreprise Solutions Analytiques

Tags: , , , ,

Comments are closed.